Comment investir en assurance vie ?

investir-en-assurance-vie

L’investissement en assurance-vie est un contrat à long terme. Il s’adapte aux profils et aux objectifs de nombreux épargnants. En effet, il permet de faire fructifier leurs argents, afin d’en bénéficier au moment opportun. En plus, ce type d’investissement est un contrat d’épargne dans lequel les souscripteurs peuvent choisir d’investir sur des fonds plus ou moins dynamiques, et donc plus ou moins risqués.

Un investissement à multi support

L’assurance-vie est un dispositif indispensable pour toute opération patrimoniale réussie. En effet, elle offre une souplesse de gestion, et propose des possibilités d’investissement très diversifiés. Du coup, l’investisseur peut investir, en ce genre d’assurance, en faisant deux choix.

 Le fonds en euros

L’investissement en fonds euros, composant majoritairement d’obligations, offre une gestion sécurisée. En effet, il est directement géré par l’assureur, pour le compte de ses souscripteurs. Le capital investi sur ce fonds génère des intérêts, qui sont acquis annuellement, et par la suite, ajoutés au capital. Du coup, le fonds en euros est adapté pour les souscripteurs qui sont en quête d’une valorisation régulière de leurs épargnes, tout en bénéficiant d’un capital garanti à tout moment.

Le fonds en unités de compte

Le fonds en unités de compte, par son mécanisme, lui-même, présente un risque de perte en capital. En effet,  elles sont plus risquées, mais offrent, à la fois, une meilleure espérance de gain à long terme. Ainsi, ce sont des fonds actions, obligations, ou immobiliers, qui  permettent, aux souscripteurs, de dynamiser leurs épargnes.

L’union fait la force

Dans le contexte actuel de baisse de taux d’intérêt, la combinaison de ces deux fonds est une échappatoire incontournable. En effet, si le souscripteur souhaite obtenir un meilleur rendement, il est conseillé de conserver l’argent sur le fonds euros pour un usage d’urgence, ou de l’utiliser pour amortir en cas de choc de marché, en augmentant la part des fonds de qualité, comme, entre autres, le fonds des unités de comptes.

Il faut noter que l’assurance-vie permet également d’investir directement en immobilier d’entreprise ou résidentiel, et de tirer parti des opportunités offertes par la « pierre papier », comme en SCPI. Investir dans l’immobilier en assurance-vie permet ainsi de bénéficier d’une fiscalité attractive, par rapport à une détention immobilière en direct, et d’une meilleure liquidité. En effet, l’argent reste disponible en permanence.

La diversification des risques

C’est également une bonne stratégie d’investir à travers plusieurs assureurs. Ainsi, les souscripteurs peuvent diversifier les risques, limiter les conséquences d’une défaillance d’un assureur, et profiter d’une plus large ouverture financière, car chaque contrat comporte sa propre gamme de fonds d’investissements. Le rendement d’un fonds en euros, par exemple, est variable d’un assureur à l’autre. En outre, avec ce système, les souscripteurs peuvent limiter les risques de sous-performance de quelques sociétés d’assurance. Ils peuvent également, plus facilement, jongler avec différents bénéficiaires. D’ailleurs, le nombre d’assurances-vie n’étant pas limité. Néanmoins, il ne faut pas oublier que la gestion de multiples contrats peut vite transformer en problématique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*